New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

Les acteurs du e-commerce risquent-ils de disparaître avec la montée en puissance du conversationnel ?

Les acteurs du e-commerce risquent-ils de disparaître avec la montée en puissance du conversationnel ?

01
Oct 2016

D’après une interview de Benoît Bouffart, Directeur Produits chez Voyages-sncf.com. Propos recueillis par Gaëlle Brunetaud-Zaïd

Pour une expérience toujours plus fluide et plus simple, Benoît Bouffart mise sur le commerce conversationnel. Contrairement à la réalité augmentée et à la TV connectée, qui nécessitent un équipement spécifique, le conversationnel[1], lui, a tout pour réussir : il arrive au bon moment, les utilisateurs sont déjà équipés (le chat et les assistants vocaux sont intégrés dans tous les smartphones) et les usages sont déjà largement développés. « Sous peu tout ou une partie des interactions digitales pourraient être réalisées depuis des sites ou applications nouvelles indépendante de la marque, il n’y aurait alors plus de billetterie en ligne», anticipe donc Benoît Bouffart, Directeur Produits chez Voyages-sncf.com.

Une révolution aussi forte que celle du smartphone

« De mon point de vue, il s’agit d’une révolution expérientielle aussi forte que celle du smartphone il y a dix ans, affirme Benoît Bouffart : jusqu’ici, nos 14 millions de visiteurs mensuels devaient tous passer par l’interface voyages-sncf.com. Grâce au machine learning[2] et au conversationnel, nous pouvons proposer autant d’interfaces que de clients. Ils restent où ils sont (Messenger, Amazon Echo, Cortana, Google, Siri,…), on vient à leur rencontre et on s’adapte leurs usages (voix, texte libre, …) ».

« Avec le conversationnel, tout le web et le mobile va être redesigné » – Benoît Bouffart

Après avoir développé un bot pour la réservation de voyages et la pose d’options sur Messenger, après avoir expérimenté un Proof Of Concept avec Amazon Echo pour organiser un voyage à partir d’une destination désignée par le client, l’enseigne OUI.sncf, qui va remplacer voyages.sncf.com, fait partie des toutes premières entreprises françaises à avoir développé une expérience accessible depuis l’Assistant Google. « Plutôt que d’agréger des flux sur une interface unique, nous allons devenir un distributeur distribué… aussi transparent et ambiant que la lumière », conclut-il.

Pour en savoir plus sur la façon dont Voyages-sncf s’approprie l’intelligence artificielle pour devenir le compagnon de voyage préféré de ses clients, prenez vite vos places http://bit.ly/2gYqeSX


Related Posts
Leave A Comment

Leave A Comment