New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

Réussir dans le digital : comment se former, recruter et faire carrière ?

HomeBlogRéussir dans le digital : comment se former, recruter et faire carrière ?

Réussir dans le digital : comment se former, recruter et faire carrière ?

03
Mar 2017

 

Growth hacker, responsable e-commerce, traffic manager, Data scientists, Chief Experience Officer… La digitalisation de l’économie produit chaque année de nouveaux métiers, exige de nouvelles compétences, suscite de nouvelles formations. Une évolution accélérée du marché qui force les organisations à se repenser de manière continue et qui a déclenché une véritable guerre des talents. Les entreprises peinent à recruter comme elles le souhaitent sur le digital, y compris en France, où pourtant la courbe du chômage a du mal à s’inverser depuis de longues années. Pour les cadres prêts à tenter l’expérience, c’est une aubaine. Une carrière dans le digital peut-être une formidable terre d’opportunités où ceux qui s’adaptent le plus rapidement obtiennent des promotions rapides, des postes à haute responsabilité et une rémunération attractive.

Le digital rebat les cartes. Plus de plan de carrière, plus de voie royale. « Aujourd’hui pour recruter je ne regarde plus le diplôme, mais les compétences et la personnalité », affirme Jacques Froissant, CEO du cabinet Altaïde. Florence Karras, Chief Digital Officer BNP Paribas Cardif France, complète : « Dans le digital je ne recrute pas des profils, mais des personnalités ».

Se former au digital

Est-ce la fin des grandes écoles ? Bien sûr que non, analyse Bernard Belletante, Directeur Général emlyon business school, mais l’école change et son rôle évolue. Elle apporte, entre, une solide formation sur les impacts du digital pour anticiper les ruptures à venir, accompagner le changement dans les entreprises et optimiser les nouveaux processus de décision[1]. La valeur ajoutée de la formation tient plus que jamais, aussi, au fait qu’elle offre un réseau.

Pas besoin non plus de tomber dans la potion du digital à la naissance. Quand Florence Karras raconte son beau parcours de « digital immigrant », on comprend que le « digital native » est (en partie) un mythe. Le digital n’est pas une question d’âge, c’est une manière de voir et d’agir dans le monde. C’est pour cela que Nicolas Rolland, Head of Engie University, met en œuvre une approche « digital pour tous » à trois niveaux (acculturation globale, travail sur les business models et parcours métier).

Les vrais talents du digital

Pour réussir dans le digital, tout le monde est d’accord : il faut de l’adaptabilité, de l’intelligence émotionnelle, de l’agilité et de la créativité. D’ailleurs, à l’heure où l’intelligence artificielle va dépasser le raisonnement logique humain, la valeur ajoutée des femmes et des hommes va résider, de plus en plus, dans l’intelligence émotionnelle et l’intuition, deux talents essentiels dans le digital. Mais ils ne sont pas (ou trop peu) enseignés à l’école, c’est la raison pour laquelle les jeunes et moins jeunes doivent apprendre à apprendre et à désapprendre pour réussir dans l’écosystème digital ; il leur faut aussi retrouver curiosité et passion.

Recruter dans le digital

Alors ces talents, ceux qui sont rares, comment les faire attirer et les retenir ? Ce n’est plus si facile pour les grands groupes… « Il faut donner du sens, répond Jacques Froissant :  Un babyfoot n’a jamais fait réussir qui que ce soit, il faut surtout donner un cadre qui plaise et un vrai leadership ».

Manager dans le digital

« Le manager digital est un chef d’orchestre ne manage pas à la baguette, mais au leadership », réplique Bernard Belletante. « Le digital transforme la notion même de leadership », complète Nicolas Rolland. Florence Karras conclut : « Mon approche du management relève beaucoup du coaching. Il faut comprendre ce que chacun fait, apprendre en permanence, veiller à ne pas se laisser dépasser et favoriser la transversalité. Je crois beaucoup à l’intelligence collective».

 

Propos recueillis par Gaëlle Brunetaud Zaid au cours de la table ronde du club digital emlyon avec Florence Karras, Chief Digital Officer chez BNP Paribas Cardif France, Nicolas Rolland, Head of Engie University, Bernard Belletante,  Directeur Général emlyon business school et Jacques Froissant, CEO du cabinet de recrutement Altaïde.

[1] En particulier, et pas seulement, au sein du Certificat Transformation Digitale des Organisations pour managers


Related Posts
Leave A Comment

Leave A Comment