New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)
HomeSmart Cars, Smart Cities, Smart Living

[Smart Cars, Smart Cities, Smart Living]

Smart Cars, Smart Cities, Smart Living | Avril 2018

Invités: 

  • Jean-Michel Juchet (Directeur de la Communication et des Affaires Publiques chez BMW Group)
  • Benoit Perrin (CEO EasyMile)
  • Thierry Bardy (VP Marketing et Innovation chez Orange)

 

Synopsis:

L’industrie automobile est à un tournant.

Plus performante, plus rapide, plus design, plus confortable et plus sûre, l’automobile s’est sans cesse améliorée depuis la première Ford T en 1908.  Elle a accompagné l’homme dans son désir de liberté, elle a transformé nos villes.

Aujourd’hui, nous changeons de paradigme. Autonome, connectée, partagée et électrique, l’automobile est à l’aube d’une révolution qui va au-delà de la simple technologie. Pour juguler leur engorgement croissant, les villes n’ont pas d’autre choix que d’embrasser les nouvelles mobilités. La Smart city et le « tout électrique » s’imposent comme une évidence au fil des différents pics de pollution. L’économie collaborative transforme la propriété du véhicule et son partage. Notre société tolère de moins en moins l’insécurité, qu’elle soit sur la route ou dans les transports.

Tesla, Uber, Easymile profitent de ce nouveau souffle pour s’installer durablement sur le marché. Les constructeurs automobiles doivent quant à eux retrouver de l’agilité et accélérer leur mue pour en profiter. L’Etat français a nommé il y a quelques mois une secrétaire d’Etat -Anne-Marie Idrac- pour définir la stratégie de la France sur la voiture autonome. Le sujet est bouillant. Cette 3ème révolution industrielle dont parle Jeremy Rifkin est peut-être sur le point d’émerger.

La voiture autonome et connectée est-elle vraiment sur le point d’arriver ? Comment les villes et notre mode de vie vont-ils s’adapter ? Qui seront les gagnants et les perdants de ce nouveau paradigme ? Quels sont les facteurs clés de succès pour prendre ce tournant industriel, technologique et sociétal ?